Colloque Survivre à la fin d’un monde du 16 au 18 novembre 2016

Le colloque Survivre à la fin d’un monde : perspectives historiques et géographiques se tiendra à Nantes du 16 au 18 novembre 2016 :

« L’histoire des grandes catastrophes naturelles qui ont marqué le vécu des populations et des sociétés humaines (submersion marine, tempête, cyclone ou typhon, séisme, volcanisme, tsunami, grandes sécheresses, etc.) participe de l’histoire complexe des relations des populations avec leur environnement et contribue aux évolutions sociales et culturelles de celles-ci.
Pour la période historique, la mémoire de ces évènements, individuelle et collective, a été transmise par des récits écrits et oraux, au travers de la tradition populaire et/ou scientifique.
Au cours des dernières décennies, les études géomorphologiques, géoarchéologiques et paléoclimatiques, permettent également d’en retrouver la trace sur le terrain, en remontant de plusieurs millénaires dans le temps.
Enfin, la maîtrise du risque environnemental étant devenue une des préoccupations majeures des politiques publiques contemporaines, l’expérience passée, plus ou moins récente, des catastrophes naturelles est interrogée pour servir de guide à l’action future. »

Plus d’informations sur le site internet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s